À voir à Marrakech: dans les pas d'Yves Saint Laurent
LECTURE

Découvrez quoi voir à Marrakech suivant les pas...

Découvrez quoi voir à Marrakech suivant les pas d’Yves Saint Laurent

Yves Henri Donat Mathieu-Saint-Laurent, plus connu sous le nom de Yves Saint Laurent, n’est pas né à Marrakech, mais à Oran (Algérie) et il y vécu jusqu’à l’obtention de sa licence. Après cet évènement marquant il déménagea à Paris. Toutefois, celui ayant devenu le couturier le plus jeune de la haute couture française, tomba amoureux de Marrakech dès sa première visite en 1966, accompagné de son associé et partenaire Pierre Bergé. L’année suivante, le couple décida d’acheter une maison à la ville marocaine et à partir de ce moment-là, l’influence d’Yves Saint Laurent sur cette ville impériale irait en augmentation jusqu’à transformer la route à travers le Marrakech d’YSL un must parmi les choses à voir à Marrakech. Vous venez?

Le premier voyage à Marrakech d’YSL

Lorsqu’Yves Saint Laurent et son partenaire arrivèrent au mois de février 1966 à Marrakech mais ils ont été sur le point de repartir aussitôt. Après plusieurs jours de pluie, ils étaient désespérés à cause du manque de lumière et de soleil qu’ils attendaient trouver au Maroc. Et juste quand ils s’apprêtaient à faire leurs valises pour retourner dans l’hiver de Paris, le soleil apparut pour dévoiler les authentiques couleurs de la ville. Ce jour-là, Yves Saint Laurent tomba amoureux de Marrakech et c’est à partir de jour-là qu’il a commencé à exprimer cet ensorcellement dans ses collections. La prochaine fois qu’il retournerait à la ville marocaine, il le ferait désormais dans sa propre maison.

Les plus beaux jardins à voir à Marrakech

Dar el Hanch ou celle que l’on dénomme Maison du serpent, un riad (la maison ou palais traditionnel marocain) dans la Médina à laquelle ils voyageaient deux fois par an, toujours aux mêmes dates, le premier septembre et le premier décembre. Celui-ci est sans doute un bon point où commencer la route des choses à voir à Marrakech suivant la route du couturier. Pour continuer, rien de tel que visiter un classique: la place Jamaa El Fna. Le jeune Yves Saint Laurent adorait les danseurs, les acrobates et les charmeurs de serpents qui se laissaient voir dans ce point de rencontre central de la ville.

Pour continuer avec les lieux à visiter à Marrakech vous pouvez parcourir le quartier de Guéliz, en vous arrêtant dans ses impressionnantes résidences art-déco, endroit où le couturier acquit sa seconde habitation dans la ville et là où des personnages de la taille d’Andy Warhol ou les Getty lui rendraient visite.

La trace d’YSL dans les jardins à voir absolument à Marrakech

La Menara, l’un des jardins les plus connus de Marrakech, est apparu dans une campagne publicitaire d’YSL suite aux incalculables occasions où le couturier s’est promené dans tous ses recoins. Construit au XIIe siècle, ces jardins disposent d’un étang artificiel énorme joint auquel s’érige le pavillon de La Menara, avec sa particulière pyramide de couleur verte sur le toit. Les vues de l’Atlas d’ici sont quelque chose à voir absolument à Marrakech.

Visitez les plus beaux lieux à voir à Marrakech

Il y a effectivement de nombreux jardins liés au nom d’Yves Saint Laurent mais le Jardin Majorelle, au quartier de Guéliz, ressort parmi les autres. Le couple s’est impliqué pour sauver ce jardin que lors des années 80 a été sur le point de disparaître tel qu’il était connu, et ils ont réussi à le protéger et à créer une association pour sauvegarder aussi bien les jardins que le studio et la résidence de Majorelle, le peintre dont le nom a servi pour baptiser ce recoin unique de la ville. Dès lors, et sous la supervision du couturier, de nouvelles fontaines ont été créées, de nouvelles espèces sont apparues et, postérieurement, le Musée Berbère est né dans le magnifique bâtiment bleu de l’enceinte.

Et comme dernier arrêt à voir à Marrakech suivant la route d’Yves Saint Laurent nous trouvons, comme cela ne pouvait pas être autrement, son musée, situé à côté du Jardin Majorelle. Le Musée d’Yves Saint Laurent s’étend sur plus de 4 000 mètres carrés où nous trouvons une salle pour l’exposition permanente, une autre pour les temporelles, une bibliothèque avec plus de 5 000 exemplaires, un auditorium qui peut accueillir pratiquement 150 personnes, une librairie et une cafétéria. Tout dans le musée rend hommage au couturier, depuis la façade qui évoque la trame d’un tissu couleur terre jusqu’au vestibule dont les parois ressemblent à la typique fourrure des vêtements de haute couture. Nous pouvons y contempler plus de 5 000 vêtements et plus de 15 000 accessoires.

Un hommage complet à l’un des couturiers les plus importants de l’histoire à côté de l’endroit

-le Jardin Majorelle- où reposent ses cendres et dans la ville qui le rendit heureux et qu’il transforma à jamais.