Réserves de biosphère: petit tour du monde des plus intéressantes
LECTURE

Que diriez-vous d’un voyage dans une réserve de...

Que diriez-vous d’un voyage dans une réserve de biosphère?

Le fameux Programme sur l’Homme et la biosphère duquel est né le Réseau mondial des réserves de biosphère a vu le jour en 1971 grâce à l’UNESCO. Son intention était de concilier les mentalités avec l’utilisation des ressources naturelles, en prenant en compte le développement durable. Actuellement, il remplit trois fonctions: la conservation de la biodiversité, le développement des populations locales et le soutien logistique à la recherche. Aujourd’hui, il existe près de 700 réserves de biosphère dans plus d’une centaine de pays. Cependant, il existe des lieux qui, par leur forte concentration en réserves, méritent une attention particulière. Êtes-vous d’attaque pour suivre une route dans les pays avec le plus de réserves de biosphère?

L’Espagne – 49 Réserves de biosphère pour profiter d’un tourisme alternatif

L’Espagne est l’un des pays possédant le plus de lieux répertoriés en tant que réserve de biosphère, précisément 49, selon la mise à jour réalisée en juillet 2018. La plus ancienne est Grazalema, dans la montagne de Cadix, qui fut désignée en tant que telle en 1977 et la plus moderne, Ponga, sur le flanc nord de la cordillère cantabrique, en Asturies.

Quelles sont les plus belles réserves de biosphère dans le monde?

Si vous êtes en train d’envisager un itinéraire dans les plus belles réserves de biosphère, nous vous proposons quelques parcs naturels comme celui de Doñana et les Marismas de l’Odiel, très près de Punta Umbría, le parc naturel de Cabo de Gata ou Sierra Nevada, qui permet une escapade dans la magnifique Grenade. De plus, l’Espagne compte plusieurs îles considérées comme étant une réserve de biosphère comme celles des Canaries Lanzarote et Fuerteventura ou, en voyageant vers la Méditerranée, Menorca, la seconde des Îles Baléares.

En Espagne, toutes les communautés autonomes comptent au moins une réserve de biosphère.

La Russie – 45 réserves de biosphère dans les meilleurs parcs naturels de Russie

Avec 45 lieux de réserve de biosphère, la Russie peut s’enorgueillir d’un patrimoine naturel enviable. Du lac le plus profond de la planète –le lac Baikal-, au plus profond de la Sibérie centrale –avec la réserve Kuznetski Alatau- remplie de cèdres et de glaciers en passant par des lieux dans lesquels il n’y a pas même une route et plus d’un millier de lacs –la réserve de l’Altái- et dans le seul endroit du continent euroasiatique où il y a des champs de geysers.

Le Mexique – 42 réserves de biosphère offrent un incroyable tourisme d’aventure

Avec plus de quatre dizaines de lieux répertoriés en tant que réserve de biosphère, le Mexique est considéré comme l’un des pays ayant la plus grande diversité biologique. Quelques-uns de ces recoins sont largement connus comme Sian Ka’an, plein de zones humides, de récifs coralliens et d’habitats de jaguars, d’ocelots ou de crocodiles, ou l’île de Cozumel ajoutée à ce réseau en 2016, ces deux zones étant situées dans la Riviera maya.

Les meilleures réserves de biosphère pour ceux qui aiment la nature

Mais il existe aussi des endroits un peu moins connus comme les îles Revillagigedo, quatre îles volcaniques situées face aux côtes de Manzanillo grouillantes d’oiseaux, de dauphins, de baleines et de raies mantas, ou le Vizcaíno en Basse-Californie du sud ou Huatulco, qui se compose d’une partie terrestre pleine de collines et de dunes et d’une partie marine qui constitue ses 9 baies, avec des dizaines de plages, d’îles et de récifs coralliens.

La Chine – 34 réserves pour un tourisme durable

Des 34 réserves de biosphère que détient la Chine, la plus récente est celle de Hanma, dans la région autonome de Mongolie intérieure qui, selon l’UNESCO, représente une partie importante de la taïga chinoise. Cela va faire 40 ans que les premières incorporations ont été faite à cette liste des premières réserves de la biosphère de Chine : celle de Dinghushan qui est l’une des quatre montagnes sacrées du pays, celle de Changbaishan, cordillère frontalière avec la Corée du Nord qui abrite des léopards d’Amour, des ours et des tigres de Sibérie ; et celle de Wolong, habitat de plus d’une centaine de pandas géants.

Les USA – 29 réserves où profiter du tourisme d’aventure

En 1976, les États-Unis ont enregistré plus d’une vingtaine de réserves de biosphère et, à certains moments, sont parvenus à en avoir près de 50, mais actuellement, après plusieurs révisions, ils en comptent 29. Parmi elles, des lieux connus de tous comme Yellowstone, celui qui fut le premier parc national du monde et habitat de l’ours grizzli; les montagnes rocheuses ou le parc naturel de Sequoia.

Profitez d'un tourisme d'aventure dans les plus belles réserves de biosphère

Curieusement, le parc naturel le plus visité des États-Unis n’est pas l’un des plus reconnus bien que, effectivement, il se trouve parmi les réserves de biosphère, précisément celles des Appalaches du sud. Parmi elles se trouve le parc national des Grandes montagnes fumantes, le plus visité du pays et l’une des aires protégées les plus étendues des États-Unis. Là, vous pouvez pratiquer de la randonnée, de la pêche –à la mouche en particulier-, faire des balades à cheval ou du cyclisme. Là, il est impossible de s’ennuyer.