Découvrez Chichén Itzá et la pyramide de Kukulcán au Mexique
LECTURE

Les dessous des mystères de Chichén Itzá, le sy...

Les dessous des mystères de Chichén Itzá, le symbole maya du Mexique

Le site archéologique de Chichén Itzá au Mexique est grandiose. Pas seulement pour son architecture, mais aussi pour ses dimensions. C’est le deuxième site archéologique du Mexique le plus fréquenté avec ses milliers de visiteurs par jour. Le site de Chichén Itzá était une ville maya autant qu’un site religieux et politique de grande envergure. Les cénotes à Chichén Itzá expliquent son emplacement. Ils vous donneront envie de vous mouiller et d’explorer les profondeurs mystérieuses de cette cité maya. À Chichén Itzá, chaque pierre recèle d’un mystère qui vous fera comprendre la technologique de ces peuples préhispaniques.

L’histoire de Chichén Itzá ne se résume pas à la culture maya. En effet, deux civilisations ont choisi le site Chichén Itzá pour s’y développer et ce, à différentes périodes. Il y a d’abord eu le peuple maya-Itza à Chichén Itzá, puis les Toltèques, venus du nord. Ainsi, le site archéologique de Chichén Itzá est un magnifique exemple très bien conservé de ce mélange culturel. Classé au patrimoine mondial, Chichén Itzá fut déclaré septième nouvelle merveille du monde en 2007. Titre entièrement mérité à en considérer la pyramide «El castillo», ainsi nommée par les espagnols en raison de sa démesure.

À Chichén Itzá, découverte des cénotes et baignades sont au programme

Pour expliquer l’emplacement de Chichén Itzá, l’histoire voudrait qu’un cénote près de Chichén Itzá en soit la raison. En fait, il y en a deux sur ce site archéologique mexicain. Comme pour la plupart des villes à travers le monde, Chichén Itzá se situe à proximité de points d’eau. Là, vous trouverez le cénote Xtoloc et Sagrado. C’est de leur présence que Chichén Itzá tire son nom. «Au bord du puits des Itzaes»: voilà la signification de Chichén Itzá. Dans ce dernier, on y jetait des objets et des corps humains. Le peuple des Itzaes voulait ainsi calmer le dieu de la pluie, Chac. Dans ce cénote sacré à Chichén Itzá, on a même retrouvé des squelettes humains.

Plus loin, à quelques cinq kilomètres, vous trouverez le cénote Ik Kil. Il est impressionnant et très fréquenté. Il est souvent considéré comme le plus beau cénote du Yucatán. Le fait qu’il soit près de Chichén Itzá en fait une étape touristique importante. En y plongeant, vous pourrez comprendre comment la formation des cénotes se produit. Sous l’eau, le monde souterrain se révèle. Profitez-en pour aller voir un autre cénote proche de Chichén Itzá. Celui de Calavera est intéressant.

La pyramide de Kukulcán: le temple maya à Chichén Itzá ou le dieu serpent apparaît aux solstices

La principale attraction de Chichén Itzá, c’est la pyramide de Kukulcán. Elle se situe dans la partie nord de la cité de Chichén Itzá. Une carte nous permettrait de voir l’importance de ses dimensions par rapport aux autres monuments sur place. Cette pyramide de Chichén Itzá fait 24 mètres de haut et ses quatre faces comportent 90 marches chacune. Pour préserver ce précieux temple maya, leur montée est désormais interdite. La pyramide à Chichén Itzá est nommée Kukulcán parce qu’elle fut construite au nom de ce dieu serpent à plumes. Il était le dieu suprême, admiré et craint à la fois. Voilà pourquoi, sur la pyramide de Kukulcán, l’équinoxe de printemps et d’automne permettent de voir l’ombre du dieu-serpent. Un étrange phénomène à Chichén Itzá qui fait se déplacer les foules.

Non loin de la pyramide de Chichén Itzá se trouve un autre temple impressionnant. Il s’agit du temple des guerriers Jaguars. Sur certaines pierres, des fresques racontent l’invasion de la péninsule par les Toltèques. Au sommet, on peut voir une étrange statue à demi couchée et sur laquelle étaient déposées les offrandes faites au dieu-gardien.  Ce temple de Chichén Itzá vaut aussi le détour.

Les autres monuments emblématiques à Chichén Itzá

À Chichén Itzá, vous aurez vu les plus beaux cénotes du Yucatán. Vous aurez découvert un temple des Mayas hors normes. Poursuivez votre émerveillement au jeu de balles, au nord-ouest de la pyramide Kukulcán. C’est le plus grand du Mexique. En claquant des mains dans l’un ou l’autre de ses côtés, vous entendrez respectivement 7 et 9 les échos de ces sons. Des chiffres sacrés pour les Mayas. Si à ce jeu l’une des équipes perdaient, elle était… sacrifiée!

Ne rentrez pas encore dans votre hôtel. Au Mexique, les surprises se succèdent. Dirigez-vous vers le sud du site de Chichén Itzá. Construction de pierre ou piscine naturelle : chaque lieu porte un mystère à Chichén Itzá. Le « caracol » (escargot en espagnol) est un observatoire astronomique circulaire. L’escalier en spiral qui monte à son somment lui vaut ce nom. Il fut bâti à Chichén Itzá avant la période toltèque et démontre les connaissances poussées des Itzaes en astronomie. Bien plus que celles des Européens de l’époque. Ils avaient d’ailleurs divisé l’année en 365 jours et avec plus de précision que le reste du monde. La cité s’est malheureusement éteinte et le mystère de cette disparition reste entier.